shutterstock_69637735

3 trucs de développeur pour passer une bonne nuit

  • Avez-vous de la difficulté à décrocher du travail?
  • Continuez-vous à penser à votre projet une fois rendu à la maison?
  • Est-ce que votre sommeil est compromis par des réflexions sur votre code?
  • Est-ce que vous avez de la difficulté à vous remettre dans le contexte le lendemain matin?

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, voici quelques conseils. Le cerveau humain est une machine formidable, mais souvent incontrôlable. Si la réussite de votre projet vous tient le moindrement à cœur, il y a fort à parier que vos soucis vous suivent jusqu’à la maison. Combien de fois j’ai pensé, voire rêvé, à un travail moins accaparant? Je me rappelle ma job d’étudiant comme caissier au Costco (Club Price dans le temps) où je quittais le travail sans y repenser jusqu’au lendemain. Aujourd’hui, mon travail me demande de réfléchir et de conserver beaucoup d’information pour être efficace. Je vais vous parler de ce que je fais pour me libérer de mes soucis.

Voici 3 trucs pour vous aider à passer une bonne nuit :

Truc 1 Premièrement, je déteste commencer la journée avec l’affiche « Tu as brisé le build » sur mon poste. Toutefois, j’adore être celui qui la met sur le poste d’un de mes collègues. Alors, il est rare que j’attende que l’intégration continue lance le build. Je le fais moi-même avant de partir le soir. Comme ça, je sais que le lendemain je ne serai pas l’infâme qui a brisé le build. :)

Truc 2 Une autre bonne façon de se coucher plus léger, c’est d’avoir moins de code à supporter. Mes meilleures journées sont celles où je pars du bureau avec moins de lignes de code que le matin. Dans le cadre du développement, on écrit souvent beaucoup trop de lignes de code que nécessaire. Lors d’une séance de revue de code où je voyais un collègue écrire du code pour corriger un bogue, je lui ai dit : « Crois-tu vraiment que tu vas réduire le nombre de bogues en écrivant plus de code? Moi, j’ai plutôt l’attitude inverse. Quand ça commence à prendre trop de code pour résoudre un problème technique d’implémentation d’une fonctionnalité, c’est sûrement qu’il y a une façon plus efficace de faire ça. »

Truc 3 Finalement, pour moi, la meilleure façon de finir la journée, c’est de laisser le code sur un test qui échoue. C’est un peu comme laisser sur son bureau le dernier dossier sur lequel on a travaillé pendant la journée. De cette façon, le lendemain matin, la remise en contexte est facile. Je travaille actuellement avec un lève-tard. Qui dit lève-tard, dit arrive tard; donc, quitte tard. Dans le cadre de développement en équipe, ce n’est pas toujours facile de se synchroniser. Comme nous travaillons tous les deux sur la même branche, nous avons convenu d’une stratégie : le dernier qui part finit sur un test qui échoue dans le dernier commit de la journée. Ainsi, celui qui arrive le premier le matin peut facilement reprendre le travail là où il a été laissé. Espérons que ces quelques conseils vous permettront de passer une bonne nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *